Préparer le 1er avril

570

Tout d’abord, je tiens à m’excuser : aucun article depuis début mars ! J’ai enchaîné des périodes de déplacement pour mon boulot, et je n’étais jamais suffisamment longtemps chez moi pour me poser et écrire un article. Une seule personne n’est pas suffisante pour maintenir le site en vie ; Léa m’aide, mais elle n’est pas là pour écrire des articles de manière autonome, et elle était aussi très occupée (Booooooo ! 👻 ) . L’idéal serait que d’autres rédacteurs ou rédactrices viennent m’épauler, si ça vous intéresse je vous invite à me soumettre quelques idées ou me montrer vos écrits à contactthesimulation [at] gmail [point] com. Le but : faire de la satire et/ou faire rire, raconter des histoires. Ou alors si vous voulez aider d’une autre manière, du genre relecture pour éliminer les fautes ou traduction FR -> EN ou EN -> FR, ça peut aussi m’intéresser.

Maintenant que je suis de retour, je vais m’atteler à écrire quelques articles pour la période la plus propice de l’année : les poissons d’avril. Quand le moment sera venu, n’hésitez pas à partager ces articles ou d’autres plus anciens sur les forums ou les réseaux sociaux, c’est une aide inestimable ! Je remercie d’ailleurs ceux qui le font déjà.

Après avoir tout donné pour sortir plusieurs articles en un jour, je ne pourrai pas me permettre de tout de suite enchaîner avec plus de contenu, vu que j’ai d’autres obligations dans ma vie ; The Simulation n’est pas une source de revenus, je perds de l’argent en maintenant le site. Néanmoins, mon manque de régularité me gêne : je ne peux pas demander aux lecteurs d’investir dans le site, si en retour ils n’ont aucune garantie de voir arriver du contenu régulier. Je réfléchis donc à changer les méthodes de financement, voir si des donations ponctuelles ne seraient pas mieux que les abonnements en place. J’ai déjà arrêté la pub et les liens affiliés Amazon, ils ne reviendront que si le site s’étoffe suffisamment.

Ce ne sont pas les idées qui me manquent, mais le temps. J’ai plusieurs embryons de projets dans les cartons, mais je ne préfère pas les étaler avant que ça ne se concrétise, histoire de ne pas donner de faux espoirs que je vais décevoir. J’aimerais aussi éventuellement servir d’incubateur aux projets intéressants d’autres personnes.

vous pourriez aussi aimer

Les commentaires sont fermés.